Le stress

Chacun a pu faire l’expérience d’un stress à un moment de sa vie.

Le stress est avant tout une sensation physique qui correspond à un mécanisme physiologique, corporel. Le stress et l’émotion qui l’accompagne, la peur, nous sont indispensables car ils nous indiquent lorsque nos besoins ne sont pas remplis. C’est un système d’alarme dont la fonction est de nous faire réagir pour corriger une situation que nous percevons comme dangereuse pour notre équilibre.

Nous ressentons le stress à différents degrés, de la légère appréhension ou du sentiment d’urgence jusqu'à la peur panique qui nous fige ou nous fait fuir. Lorque nous fonctionnons normalement, la sensation est proportionnellement désagréable au danger.

D'un point de vue physiologique, le stress est une réaction corporelle en chaine :  sécrétion des hormones et neuromédiateurs de l’axe du stress -adrénaline, noradrénaline- qui ont pour effet d'augmenter la fréquence cardiaque, la tension artérielle, les niveaux de vigilance, la température corporelle... Ces modifications physiologiques permettent d’alimenter rapidement et massivement le cerveau et les muscles en oxygène, afin d’être plus vigilant et de préparer instantanément le corps à une action physique brutale. L’organisme est donc plus réceptif à toutes les sensations, comme l’ouïe, la vision ou les odeurs.

Même s’il est désagréable, le stress en lui-même est parfaitement normal. Il est indispensable à notre protection.

Cependant, si les situations stressantes se répètent trop souvent (en cas de surmenage par exemple), notre système d’alarme mémorise le danger et ne se désactive plus. C’est aussi le cas si, lors d’une agression, nous nous retrouvons impuissants à faire face : notre système d'alarme nous pousse alors à une vigilance permanente pour éviter de nous retrouver à nouveau en situation d'impuissance.

Le stress devient alors chronique et les réactions corporelles qu'il implique nous consomment psychiquement et physiquement. Les symptomes d'un stress chronique sont très divers et peuvent être somatiques (maladies), physiologiques, émotionels et/ou comportementaux. Le burn out, le trouble panique, la phobie, l'anxiété sont des conséquences d'un stress répété et/ou d'origine traumatique.

La réponse thérapeutique consistera d'une part à permettre à la personne de se mettre à distance de la situation stressante, d'autre part à "désensibiliser" ou "désinflammer" son système d'alarme.

Les effets du stress

Effets stress 1